La Pizzica est la musique Traditionnelle du Salento, la petite région qui forme le talon de la botte italienne. C’est une des formes locales de la Tarentelle, cette musique entêtante et joyeuse des Pouille (qui engloble le salento et s’étend plus au nord) qui servait jadis, comme le raconte la tradition, à soigner les personnes mordues par la tarentule (Pizzica signifie mordu/pincé) en les faisant danser jusqu’à épuisement pour éliminer le venin du corps.

La pizzica est basée sur le chant, omniprésent, et le tambureddhu (tambourin à sonnailles). D’autres instruments viennent souvent renforcer ce duo, comme l’accordéon, le bouzouki, les flutes, le violon, le violoncelle…

Le style musical, souvent basé sur des ryhmiques ternaires en 6/8, est très reconnaissable, mais la Pizzica intègre des influences Grecques (la Grèce n’est qu’à une petite centaine de kilomètres de mer), adriatique et orientales. Les paroles sont souvent en salentino (langue parlée dans le « Salento », partie méridionale des Pouilles), mais parfois aussi en « griko » (mélange de salentino et de grec) ou en d’autres dialectes.

Le répertoire de Tutti quanti est composée en grande partie de Pizzica, mais s’aventure vers d’autres régions du sud de l’Italie (Naples, Gargano…) et explore également des créations récentes d’auteurs / compositeurs italiens.